Cours et cotation du café aujourd’hui

Le café reste de loin la matière première agricole la plus cotée et la plus échangée sur le marché. Consommé par la majeure partie de la population mondiale, ce produit représente un excellent investissement, d’autant plus que le marché du café connaît un développement remarquable sur le plan international, un phénomène qui sera inévitablement renforcé par l’accroissement de la population. Le tout est de savoir anticiper la variation des prix.

Le cours du café

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe de nombreuses variétés de café, mais l’Arabica, qui constitue 60% de la production, ainsi que la Robusta sont celles qui représentent un volume d’échange important. Soumis à la loi de l’offre et de la demande, le cours du café est très fluctuant. Il dépend grandement du volume de la récolte brésilienne, le premier producteur de café Arabica. La Robusta, pour sa part, est cultivée en Asie ainsi qu’en Afrique. Comme c’est le cas pour les autres matières premières agricoles, dont le soja et les céréales, le prix du café est également conditionné par les phénomènes climatiques et l’état des stocks. Le principe est simple : plus la production est importante, moins le prix est élevé. En 2011, par exemple, la valeur du café connaît son apogée, ce qui a conduit à une baisse considérable du cours. Depuis lors, il demeure instable, jonglant ainsi avec les mouvements haussiers et baissiers.

La cotation du café sur le marché

C’est par le biais d’un contrat à termes que se font les échanges de café. Selon la qualité et le type, ce produit agricole est coté sur de nombreux marchés. L’Arabica est généralement coté sur l’ICE Futures US qui reprend le flambeau du NYBOT, tandis que la Robusta prône sur les marchés LIIFE et NYSE. Il existe également les marchés japonais Kansaï Commodity Exchange et TGE.
Loading