Cours et cotation de l’orge brassicole aujourd’hui

Quelques mots sur l’orge brassicole

L’orge est la quatrième céréale la plus cultivée au monde après le blé, le maïs et le riz. Si l’orge fourragère est essentiellement utilisée pour l’alimentation animale, l’orge brassicole est destinée au maltage et au brassage, pour produire, entre autres, du malt, du whisky ou encore de la bière.

Cotations des marchés par TradingView

Le prix de l’orge brassicole sur les marchés boursiers

Suite à de longs mois de sécheresse en Australie directement suivis d’une grosse vague de gel, ou encore d’une humidité accrue qui a provoqué de fortes inondations en Argentine (deux des principaux pays producteurs), les récoltes de cette matière première ont été endommagées. Cela a eu pour conséquence directe la baisse de la production mondiale de l’orge brassicole. Cette baisse a alors engendré une progression significative du cours de cette céréale. Dès lors, depuis le début de l’été de cette année, les prix ont connu une envolée sur tous les marchés et a atteint son pic au début du mois de juillet avec 216 €. Néanmoins, les intempéries ne constituent pas la seule raison de cette augmentation. Avec notamment l’accroissement constant de la consommation de la bière, l’orge est désormais plus demandée que jamais. Encore dans les environs des 195 € la tonne à la fin du mois de mai, son prix actuel sur le marché avoisine les 206 €. Elle se négocie principalement sur l’ICE Futures Canada. Toutefois, des certificats sont à disposition pour le marché européen dans le but de faciliter la spéculation et la couverture sur l’orge.

Prévision pour l’orge brassicole

Avec le réchauffement climatique qui ne va pas aller en s’améliorant, il est malheureusement attendu que les conditions climatiques dans le monde entier connaissent des chambardements conséquents. Il est donc fort à parier que malgré une très bonne résistance aux divers changements climatiques, la production de l’orge brassicole va encore souffrir durant les prochaines années. Cela influera directement sur les cours de l’orge qui devraient connaitre eux aussi une hausse, puisqu’un climat favorable ou défavorable et la production de cette céréale sont intimement liés.
Loading