Le prix de l'inox

Métal très utilisé donc très demandé, l'inox composé de plusieurs alliages – dont le fer et le carbone – fait partie du monde de l'acier. L'appellation inox est le diminutif de "acier inoxydable". On peut distinguer 4 grandes familles d'inox :
  • les aciers inoxydables martensitiques dont la résistance à la corrosion n'est pas très élevée, utilisés notamment dans la fabrication de lames de couteaux,
  • les aciers inoxydables ferritiques avec une bonne résistance à la corrosion, utilisés notamment pour les gouttières,
  • les aciers inoxydables austéniques dont la particularité est d'être faciles à travailler,
  • les aciers inoxydables austéno-ferritiques qui ont une grande résistance mécanique, utilisés pour les armatures en béton armé.
Cette catégorisation est fonction de la teneur des différents métaux qui composent l'inox.

Un cours dépendant du prix des alliages

La qualité de l'inox dépend des alliages qui le composent. D'une manière générale, le prix de l'inox reste à un niveau qui permet à beaucoup de petits investisseurs de s'en servir. La fourchette de prix du kilogramme de l'inox est de 0,8 euro à 1,5 euros, et suivant la qualité du métal, la tonne se négocie de 600 euros à 3163 euros. Mais la fixation des prix se fait surtout par le biais de la VEA, système qui régule le prix de beaucoup de métaux. Et c'est le SPAS qui procède alors au calcul définitif du prix.

Investir dans l'inox

L'inox est devenu un métal omniprésent car son usage se multiplie. Il se retrouve aussi bien dans l'architecture et dans l'industrie métallurgique que dans les ustensiles de cuisine. L'inox est sans conteste un secteur désormais porteur. La collecte du matériel désuet fabriqué en inox s'avère même un filon à exploiter pour certains petits investisseurs qui peuvent alors revendre aux secteurs de transformation qui en ont besoin.