Cours et cotation du zinc en bourse

Cotations des marchés par TradingView

Cours du zinc en bourse

Le trading en ligne compte de plus en plus d’adeptes. Les actifs y sont diversifiés pour que les négociateurs novices puissent spéculer sur de nombreux produits. Mis à part l’or et l’argent, d’autres métaux connaissent aussi un réel succès sur le marché boursier. Le zinc, une matière non ferreuse, fait partie des métaux cotés en bourse. Un degré de pureté de 99,95 % est exigé pour que le zinc soit éligible sur ce marché. Les échanges sont effectuées sur le London Metal Exchange (LME), une plateforme qui recense la majorité des transactions. Le prix de ce métal a connu une hausse de 19,9 % en 2017. Ce n’est qu’en décembre qu’une légère baisse du cours mondial a été enregistrée. Le zinc est actuellement vendu aux alentours de 3 100 USD par tonne. Si l’on se réfère aux données de la dernière décennie, le cours du zinc n’a cessé de fluctuer. Le prix de ce métal est  passé de 4 550 USD/tonne en 2006 avant de régresser jusqu’à 1 000 USD/tonne deux ans plus tard. Avec un volume annuel de 4,6 millions de tonnes (2012), la Chine est le premier fournisseur de zinc. L’United States Geological Survey avance que sa production représente 35 % de l’offre mondiale. Avec 11 % et 10 % de la production, l’Australie et le Pérou complète le trio des trois premiers producteurs. A l’heure, la Chine reste le principal consommateur de zinc. Connu pour sa propriété anticorrosion, le zinc est d’une grande utilité dans l’industrie automobile et le secteur du BTP. Près de 50 % de la production annuelle sont affectés dans la galvanisation, une opération qui consiste à immerger les aciers dans du zinc. Sous forme d’oxyde, cette matière joue aussi un rôle prépondérant dans l’industrie chimique. Elle fait en effet partie des composants du laiton, un élément que l’on retrouve dans les peintures.